Les écritures

De la gravité à la légèreté

Au fur et à mesure que le temps passe, les humains sont passés de simples participants à des êtres dominant la planète: les océans, les paysages, l’agriculture, les animaux.

Il y a un tel changement fondamental dans les comportements terrestres, qu’on doit urgemment communiquer cette réalité au monde. Il pourrait s’agir d’un bouleversement catastrophique à grande échelle.

Les énergies fossiles, pour ne parler que d’elles, ont transformé les humains en une force géologique qui a modifié de manière irréversible l’atmosphère.

En consultant les rapports de l’ONU et de l’OMS sur la pollution atmosphérique, nous pouvons affirmer que l’air est devenu un tueur silencieux, invisible et prolifique, responsable de la mort prématurée de 7 millions de personnes chaque année et qui touche de manière disproportionnée, les femmes, les enfants et les communautés pauvres.

Cette pollution nuit également à l’environnement naturel en diminuant l’apport en oxygène aux océans, rendant plus difficile la croissance des plantes et contribuant aux changements climatiques.

L’air a toujours été invisible, mais aujourd’hui, il est rempli de poussières qui finissent par se sédimenter sur le sol, mais aussi dans nos poumons, le taux de CO2 n’a jamais été aussi élevé depuis 2 millions d’années… Ces modifications de l’air mettent en péril l’accomplissement de la première fonction vitale de l’homme : respirer.

Depuis la présence de l’homme sur la planète, jamais ce dernier n’a dû se battre pour sauvegarder son espèce, aujourd’hui, il le doit.

Mais la pollution de l’air n’est pas une fatalité, les solutions sont connues et peuvent-être mises en œuvre. Le monde doit agir maintenant.

C’est une question de témoignage, de mise en visibilité de la catastrophe. Ensuite il s’agit de travailler sur le développement de comportement, se demander comment la pratique artistique peut transformer nos usages, faire de la « sculpture sociale » comme le dit Joseph Beuys, de quoi nous faire passer de la sidération à l’action.

 La conquête de l’Air

Cet attrait dissimule bien des désirs….

Qui n’a pas un jour rêvé de voler, par nécessité, en vue de satisfaire son inéluctable besoin d’exploration, ou tout simplement pour assouvir son envie de liberté ?

L’homme a mis toute son énergie et son intelligence à conquérir la planète. Cette dernière l’est jusqu’à la lune. En effet, rares sont les endroits restés vierges et inexplorés, néanmoins il y a un espace qui nous est à la fois familier, mal connu et qui laisse tout le monde rêveur…..Le ciel !

Espace indéfini, insaisissable et constitué d’air…

Aile delta,  parapente, planeur, ballon…, tous utilisent les masses d’air en mouvement pour rejoindre le monde des oiseaux. Planer suivant les courants d’air, percer leurs secrets, se laisser porter par le vent et repousser ses limites….

Le vol libre offre à celui qui l’exerce des possibilités de voyage non épuisées encore.

Découvrir ce qu’il y a plus haut, plus loin, ce qu’il y a de l’autre côté des sommets, goûter au plaisir de la distance libre, s’élever dans les airs,  réaliser des performances, battre des records…

La plupart de ces sports «  extrêmes » constituent des moments privilégiés de rencontre avec soi-même, non dans la recherche d’une identité, mais d’une sensation réelle d’exister par la satisfaction de la prise de conscience des ressources intérieures. Dans notre société certains bousculent la routine sécurisante dans laquelle ils ont tendance à s’installer.

L’artiste qui fait table rase de ses acquis, qui oublie tous ses repères afin d’ouvrir d’autres voies d’investigation, d’emprunter d’autres chemins d’expression,  vit un authentique processus d’aventure et sera par conséquent davantage créatif que celui qui campera sur ses connaissances. Celui qui concevra son existence comme une expérience dans laquelle il faut sortir de ses habitudes de la vie quotidienne,  se placera sur le chemin de l’évolution personnelle et de sa réalisation profonde. Cette conception est celle de tout aventurier mais également celle de l’artiste qui se doit de se remettre continuellement en question et de se frotter à la nouveauté… C’est en allant vers l’inconnu que l’homme réalise de grandes choses…

De nombreux défis attendent l’humanité, ces derniers ouvriront d’autres horizons; leurs objectifs seront moins de conquérir des territoires inconnus que de préserver la planète des menaces actuelles pour améliorer la qualité de vie de tous ses habitants. L’air nécessaire à notre vie est une substance bien malmenée par l’homme, il est impératif de conscientiser et de responsabiliser le monde d’une manière irréversible, d’imposer des manières d’agir afin que dans un futur proche, cette substance nous permette toujours……. de vivre !

Construisons des possibles…

Comments are closed.